• Raoul

Déconfinement et mobilité : quel sera le meilleur moyen de transport pour se déplacer dans Paris ?

La plupart des Franciliens vont reprendre le chemin du travail à partir du 11 mai 2020, date du début du déconfinement annoncée par le gouvernement. Cela dit, comment se rendre sur son lieu de travail sans prendre de risque ? Plans de la RATP, trafic parisien, vélos, on vous donne quelques pistes sur les moyens de transports disponibles pour le déconfinement.

Les transports en commun

Allons-nous tous nous retrouver serrés comme avant sur la ligne 13 en pleine heure de pointe ? Peu de risque étant donné que les entreprises vont privilégier le travail à distance pour deux tiers de leurs effectifs. De plus, un effort leur est demandé au niveau des horaires. Il est conseillé d’étaler l’heure d’arrivée au bureau sur la plage la plus large possible pour éviter tout encombrement. Pareil pour ce qui est de la fin de journée, de nombreuses entreprises proposeront des plages horaires à leurs employés.


La SNCF et la RATP ont pris toutes deux des mesures pour assurer la sécurité des usagers. Le port du masque sera obligatoire pour tous les usagers sous peine d’amendes.

La SNCF proposera peu de TGV et la réservation sera désormais obligatoire avant de monter dans le train afin de répartir les voyageurs et avoir une maîtrise du flux de passagers. Concernant les transiliens, 50% du trafic sera assuré annonce la SNCF.


Pour la RATP, l’équation semble plus compliquée à résoudre. En effet, habituellement 12 millions de personnes empruntent chaque jour le réseau, alors comment réduire ce flux et mettre en place des conditions sanitaires plus strictes ? Le gouvernement a suggéré le marquage au sol sur les quais afin d’assurer la bonne répartition des passagers et également de condamner un siège sur deux. La capacité d’accueil d’un métro sera réduite de 30%. De l’autre côté, la RATP compte faire fonctionner 70% de son offre. La stratégie est donc la suivante : réduire le nombre d’usagers et augmenter le nombre de métros et bus pour désengorger les rames.

Cela reste néanmoins du ressort des Français de décider d’utiliser les transports comme avant ou non. Il est clair que s’ils sont engorgés alors le risque de relancer la pandémie est immense.


Prendre sa voiture


Chez Ça Roule Raoul, on a envie de vous dire pourquoi pas ! Mais il faut avoir quelques informations en tête avec de prendre le volant de sa titine.


  1. Vous ne pourrez pas aller au delà de 100km de votre domicile sauf motif impérieux (familial ou professionnel).

  2. Le trafic en Île-de-France risque d’être pas mal perturbé en raison des personnes qui ont la crainte de prendre les transports en commun pour éviter tout contact. Donc il faudra aussi éviter les horaires de pointe surtout si votre déplacement est de l’ordre du privé et non professionnel.

  3. La rue de Rivoli à Paris ne sera plus praticable en voiture ! Un axe majeur de la ville de Paris qui permet de relier Bastille à Place de la Concorde en un rien de temps sera réservé aux bus, taxis et aux vélos. La maire de Paris a enfin pu mettre en place ce qu’elle désirait depuis un moment et ce, pour le déconfinement. Cette fermeture est pour le moment un test, reste à analyser les conséquences que cela va générer sur le trafic. Rappelons que depuis la fermeture des voies sur berge, une augmentation du trafic aux abords avait été observée. Nous vous conseillons donc d’emprunter le périphérique si vous désirez passer du sud au nord de Paris.

  4. Pensons également à notre planète en essayant d’adopter de nouvelles habitudes comme le covoiturage sur courtes distances. Organisez vos trajets avec vos collègues habitant proche de chez vous afin d’optimiser le trafic, limitez les risques de contagion (en évitant les transports en commun), faites des économies en partageant les frais de déplacement et bien sûr, tout en prenant les précautions nécessaires (masques, prise de températures, etc…).


La voiture reste un bon moyen pour limiter la pandémie car c’est un moyen de transport isolé mais si tout le monde opte pour cette solution son efficacité sera remise en cause dûe au nombreux bouchons que cela pourrait générer.

Nous vous conseillons donc d’utiliser votre voiture mais seulement en cas de nécessité afin de laisser les voies dégagées au maximum pour nos forces publiques (personnels soignants, pompiers, forces de l’ordre).


Des questions au sujet de la remise en route de votre véhicule après confinement ? Envoyez vos questions à hello@carouleraoul.com.



Vélos, trottinettes, scooters électriques

Pour les habitants de Paris, ces moyens de transport restent l’idéal et surtout en cette période estivale ! Isolé du reste des usagers, écolo et rapide pour de courtes distance, cela reste une bonne solution même pour une période aussi inédite que celle-ci. D’autant plus quand on sait que la rue de Rivoli à Paris sera fermée aux véhicules particuliers pour y privilégier les véhicules propres avec une piste cyclable élargie et rallongée. Il sera possible d’effectuer le trajet Porte de Vincennes et Porte Maillot rapidement et de manière simple en prenant les grands axes.

En ce qui concerne les Franciliens, difficile d’envisager de faire Versailles - Paris à vélo ou à trottinette électrique. C’est pourquoi, encore une fois, nous pensons qu’il est préférable de maintenir un rythme de travail à distance au maximum que vous le permet votre fonction dans votre entreprise.




Taxis et VTC


À l’instar des transports en commun, le port du masque sera obligatoire. Certains chauffeurs ont pris la peine d’installer des parois en plexiglas afin d’assurer de bonnes conditions sanitaires dans le véhicule et de se prémunir des risques de contagion.

Aucune restriction de circulation n’a été décrétée pour les chauffeurs de taxis et VTC, cela dit, ils devront prendre les précautions nécessaires pour assurer un service sans risque.