• Raoul

Achat à l'étranger

Mis à jour : juil. 29

Tom et Céline ont décidé de partir dans le sud de la France cet été, accompagnés de leurs deux enfants.



Le cas de Tom et Céline

Avant de partir, le couple s’inquiète de l’état de leur Renault Espace actuelle et doutent de sa fiabilité pour les 7 heures de route à parcourir. Céline décide qu’il est peut-être temps pour eux d’investir dans un nouveau véhicule, un SUV Peugeot 3008 auquel ils pensaient déjà depuis quelques mois…


Le couple se met alors à la recherche de leur nouvelle voiture correspondant à leur critères et surtout ... pas trop chère !


Un jour, Tom tombe sur une annonce parfaite, un SUV à 25 000 euros. Seul hic… la voiture se trouve en Allemagne ! Motivés à partir en vacances sans stress, Tom et Céline décident d’acheter quand même ce véhicule et se rendent en Allemagne auprès du vendeur.


Ravis de leur affaire, le couple se prépare à reprendre la route direction la France, mais à l’approche de la frontière, ils se rendent compte qu’un détail leur a échappé. En effet, le couple n’a pas pensé à se renseigner sur les démarches d’immatriculation d’un véhicule étranger en France.


En urgence, Tom et Céline achètent des plaques et une assurance provisoire en Allemagne pour 200 euros.

Malheureusement, ce ne sont pas les seuls frais supplémentaires qu’ils auront à engager. Une fois en France, le couple se rend dans un bureau d’immatriculation et c’est la douche froide : 2000 € de malus écologique à débourser. Leur SUV émet un taux de CO² très élevé et dans ces cas là, une eco taxe est facturée lors de l’immatriculation en France.


Ce n’était peut-être pas une si bonne affaire que ça finalement…


Conseil de Raoul : renseignez-vous bien en amont sur toutes les démarches à suivre lors de l’achat d’une voiture d’occasion à l’étranger pour éviter les frais imprévus.